• Les EVS partent, les enfants en difficulté restent.

    Dur, dur! pendant la matinée de pré-rentrée, j'ai appris que l'élève handicapé que j'accueille cette année n'aura finalement pas d'EVS. En cause: suppression en catimini des postes d'EVS cette été; enterrement en toute discrétion de l'aide aux enfants handicapés, cependant que la loi du 11 février 2005 nous oblige à accueillir ces enfants dans nos classes "ordinaires". Et à nous d'annoncer la bonne nouvelle aux parents...

    http://71.snuipp.fr/spip.php?article994

    Edit: depuis une semaine, j'ai une EVS ! Mon élève ayant un taux d'incapacité suffisant pôur que son cas soit réexaminé... Je devrais m'estimer heureuse... pourtant j'ai comme un arrière-goût d'indignité dans la bouche.

     

     

    « Fleur de la classeFiche récapitulative du vocabulaire spatial »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 15:06

    Et pourtant c'est la loi, reste le tribunal administratif pour les parents peut-être...

    Bon courage, moi aussi j'accueille un petit handicapé cette année avec un quotat de 3 h décidé par MDPH... 3 H ! On ne peut plus dire qu'il n'y a pas d'accompagnement...

    Bonne reprise quand même !

    2
    Nausicaa76 Profil de Nausicaa76
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 17:03

    Merci, courage à toi aussi! va falloir mettre le paquet pendant ces 3 heures!!! mon gamin devait avoir 18h...

     

    3
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 17:20

    NB : la compensation est une obligation imposée par la loi. Du coup, c'est la MDPH qui décide mais EDUC NATIONALE qui recrute, d'où le fossé... Mais je pense vraiment que ça va faire du bruit, les parents ont intérêt à se mobiliser... Allez, on y croit !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Nausicaa76 Profil de Nausicaa76
    Dimanche 4 Septembre 2011 à 21:06

    Oui, je pense que les parents ne vont pas se laisser faire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :