• Pédagogies coopératives : les textes libres

    Mercredi 3 juillet se déroulait au Creusot une journée de formation à la pédagogie Freinet, organisée par le GEM71 , avec les interventions de Danielle et Marcel Thorel, deux institeurs retraités (mais pas tant que ça!) de l'école Freinet de Mons-en-Baroeul. Une journée qui vaut quelques mois d'iufm si vous voyez ce que je veux dire...

     

    Compte-rendu de l’atelier Textes libres, la démarche de Marcel Thorel ,

    Formation par la pédagogie Freinet, organisée par le GEM71, 03/07/2013,

    Les textes libres sont un moyen d’expression.

     

    Écrire, mais quoi ?

    *        Raconter  quelque chose qui nous est arrivé

    *        Inventer quelque chose qui aurait pu nous arriver

    *        Jouer avec les mots pour faire quelque chose de joli

     

     On garde en tête 2 règles :

    *      Quand on n’a pas d’idée, on peut emprunter celle du voisin.

    *      Priorité à l’expression. Donc on ne bloque pas à cause de l’orthographe, le maître est là pour ça.

     

    1e séance 

    1e étape : on pose le stylo et on attend, on réfléchit. On fait un premier tour de table des idées de chacun ; on rappelle qu’on a le droit de prendre l’idée d’un camarade.

    2e étape : on lance les élèves dans la production, puis à peine quelques minutes après on stoppe rapidement l’activité. On refait un tour de table pour continuer à alimenter les élèves qui ne sont pas inspirés, et on pose la question « comment vas-tu continuer ? ». On ne laisse pas d’élève sans idée sur le début ou la suite de son texte, les autres peuvent contribuer.

    Étapes suivantes : on continue la séance ainsi, en arrêts-reprises, en faisant lire l’avancement des productions, toujours pour qu’aucun élève ne se trouve coincé par manque d’idée.

    Le maitre est sollicité pour résoudre les problèmes d’orthographe éventuels (« si tu penses que ça commence par un c, tu écris c et tu fais un trait derrière à la place du mot que tu ne sais pas écrire , et après on l’écrit ensemble »).

    Peu avant la fin, on signale que la séance va se terminer et qu’il faut songer à conclure le texte.

    À la fin, le maître collecte les textes ; il les corrige intégralement (orthographe, grammaire, formulation) et les redonne à la séance suivante.

    2e séance 

    Copie individuelle des textes corrigés dans le cahier d’écrivain.

    3e séance 

    Illustration du texte.

    La dernière phase du travail consiste en la présentation des textes à la classe ; chaque jour, lecture de quelques textes à la classe par leurs auteurs. Après lecture, remarques et questions de la part de la classe.

    *        Phase supplémentaire possible : publication dans un recueil de textes avec textes tapés et illustrations scannées ; élargissement par le maître avec choix d’œuvres littéraires ou artistiques sur le même thème.

    *        En CP et maternelle : travail par atelier avec textes dictés à l’adulte et illustration par l’élève comme mémoire du texte, le tout dans le cahier d’écrivain.

       

    Télécharger « TEXTES LIBRES.pdf »

    « Galerie : arc-en-ciel en peintureVidéo "L'école autrement : une méthode Freinet" »

  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Juillet 2013 à 20:16

    merci de ce petit résumé. bonne piqûre de rappel.

    2
    lamaitresseaime Profil de lamaitresseaime
    Lundi 19 Août 2013 à 12:05

     Oui toujours très intéressant 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :